Rechercher

Les loueurs de voitures ont ils déjà perdu la bataille ?

Comment se porte le marché de la location de voiture individuelle ? Quels en sont les nouveaux acteurs incontournables ? Qu’elle est leur stratégie ? Comment s’imposent-ils sur ce marché ? Pourquoi la population commence à tourner le dos aux mastodontes de ce secteur ?



La location de voiture traditionnelle : un marché en décroissance La location de voiture traditionnelle est un secteur en pleine mutation, elle a accéléré à la suite de la crise sanitaire. Voici un résumé en quelques chiffres :

- Le chiffre d'affaires d'Europcar a presque été divisé par deux en 2020 (-45%), début 2021, face à une dette devenue insoutenable, le groupe a même changé de mains. - Le concurrent américain Hertz s'est déclaré en faillite au printemps 2020. - Il y a eu une forte réduction des flottes : Avis a vendu des véhicules, réduisant sa flotte de 31%, Sixt a aussi réduit la sienne de 25% et Europcar de 39%.


En soit, la location a tout de même des beaux jours devant elle, en effet cela s’explique en partie par une tendance sociologique de fond : le primat, surtout chez les jeunes, de la valeur d'usage sur celle de propriété. En clair, plutôt que d'acheter une voiture et d'en faire un élément de leur statut social, les générations montantes se tournent plus volontiers vers la location, pour satisfaire des besoins ponctuels. Malgré tout, les acteurs ancestraux de ce secteur tels que Sixt, Europcar, Avis…sont critiqués ces dernières années. Il faut noter que certains d’entre eux s’illustrent par des pratiques pour le moins contestables : retenue sur caution sans état des lieux, assurance facultative imposée, facture disproportionnée pour une simple rayure… Ils voient donc leur part de marché baisser ; cette décroissance est potentiellement un sujet de crispation pour ces acteurs traditionnels, car les nouveaux entrants tels que Ouicar, Getaround, Ubeeqo… se targuent d'être moins chers et de ne pas être soumis aux mêmes règles, en termes de TVA ou de fiscalité notamment.

De nouveaux acteurs Les start-ups de covoiturage et d’autopartage entre particuliers se sont multipliées ces dernières années. La diffusion des smartphones et les innovations numériques ont en effet permis de concevoir de nouveaux outils et d’améliorer l’ergonomie des interfaces de mise en relation, facilitant parallèlement les transactions entre particuliers. Ils sont apparus depuis les années 2000 avec une première génération d’acteurs soutenus par les pouvoirs publics :

- autopartage professionnel (Communauto, Autolib’, etc.)

- covoiturage (La Roue Verte, Covivo, etc.).

Aujourd’hui en 2022, le modèle de la location de voiture a changé, désormais il s’opère souvent entre particuliers (auto-partage). Via une plateforme l’utilisateur peut louer de manière sécurisée la voiture d’une autre personne également inscrite sur la plateforme. Ces nouvelles pratiques bousculent les modèles classiques de la location. En France, les deux acteurs Ouicar et Getaround règnent sur le marché français de la location de voitures entre particuliers. Il faut noter qu’ils permettent également d’améliorer la durabilité́ des déplacements, en réduisant leurs impacts environnementaux mais aussi leur coût : le gain annuel pour un particulier peut aller de quelques centaines à plus de trois mille euros. Il est également important de noter, que ces nouveaux acteurs ont pour la plupart conquis l’ensemble de l’Europe.

Des partenariats parfois surprenants Différents partenariats entre acteurs de la mobilité (ou non acteurs) ont vu le jour : - SNCF & Ouicar : De juin 2015 à novembre 2020, nous pouvions trouver lors de la réservation d’un billet de train SNCF, le service de location de voiture de Ouicar. En effet, la SNCF détenait à 75% les parts de Ouicar. Elle y a mis fin en novembre 2020, elle a revendu discrètement ses parts au PDG de Ouicar, cela serait dû au fait que plusieurs objectifs de la part de la startup n’avaient pas été atteins. - Getaround & Kayak : Depuis juillet 2021, la plus grande plateforme d’autopartage au monde et le leader mondial des moteurs de recherche dédiés au voyage collaborent pour offrir à leurs utilisateurs l’accès à des milliers de voitures partagées en France. Getaround bénéficie d’un positionnement unique qui lui permet de répondre efficacement au récent pic de la demande de voitures de location. De son côté, KAYAK augmente et diversifie son offre avec une grande variété de véhicules, à tous les prix. - Ubeeqo & Foncia : Ubeeqo, spécialiste européen des solutions de mobilité urbaine et de gestion de flotte, annonce un partenariat avec l’entreprise Foncia pour faciliter les déplacements des Parisiens et répondre ainsi aux attentes des clients de Foncia. - Getaround & Moovit : Depuis juillet 2021, les voitures partagées sur Getaround sont désormais disponibles sur l’appli Moovit en France, en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni, pour des trajets courts comme pour de plus longs voyages. Moovit est une société d’Intel, leader de solutions de mobilité en tant que service (MaaS) et créateur de l'application de mobilité urbaine la plus populaire au monde avec plus d’un milliard d’utilisateurs.

Cette mutation est liée à l’évolution et aux évènements de notre société ; ces nouveaux acteurs plus flexibles ont su s’emparer d’un marché dont le système devait être revu et amélioré. Les différents partenariats mis en place, leur conception de ce marché ainsi que leur facilité d’utilisation sont représentatifs de notre monde et de la direction dans laquelle notre économie et notre société se dirigent.