• Vincent de Viluso

Allemagne : l'industrie automobile vs la mobilité verte

Les émissions de gaz à effet de serre provenant des transports représentent 19% des émissions brutes totales de l'Allemagne. En effet, d'après l'entreprise Eurostat, l'Allemagne présente un taux de motorisation élevé, avec 567 voitures pour 1000 habitants (contre 478 en France), et en hausse (385 en 1990), mais inférieur à d'autres pays européens (Italie, Pologne).


De plus les cours fédérales des villes de Berlin, Stuttgart, Düsseldorf… commencent à interdire la circulation des véhicules diesels les plus anciens afin d’assainir l’air.

Renforcement de la protection du climat, nouveaux marchés, réduction de la dépendance aux sources d'énergies fossiles : la mobilité est en train d’être redéfinie en Allemagne. Mieux encore, les véhicules électriques peuvent devenir un élément essentiel de la transition énergétique.


Des disparités au sein du pays

De fortes disparités se cachent en Allemagne derrière le chiffre officiel de 10 % de déplacements cyclistes : certaines villes, à l’image de...Lire l'article.